July 16, 2017

July 16, 2017

Please reload

Recent Posts

Merci pour ce stage

April 29, 2015

1/2
Please reload

Featured Posts

MCP Cité

May 7, 2017

Le prochain concert en commun de l’Orphéon et les Celtic Ried’s Pipers se déroulera dans la grande salle de la MCP Cité, Foyer Saint-Joseph. La soirée sera consacrée à la musique populaire légère connue mais rarement diffusée. Une fois de plus, les instruments à vents de l’orchestre d’harmonie seront mêlés aux cornemuses, bombardes du Bagad. Pour varier au maximum le nouveau programme, Jean-Luc et Maurice ont sélectionné pour leurs ensembles des styles musicaux différents dans un enchaînement convivial. Marches, valses, polkas, airs celtes et bretons, solo pour caisses (tambours des Pipers) ainsi que des pièces arrangées favoriseront la cohérence parfaite des deux phalanges partenaires.
Patricia et Sabine, deux solistes de l’Orphéon (flûtes et piccolos) complèteront la prestation des Pipers du Bagad par l’évocation de l’Irlande et la Bretagne avec « When Irisch Eyes are Smiling » et « La Jument de Michao ». Les cornemuses répondront aux flûtes par « Tri Matelot », « Le Pardon de Saint Fiacre » et « Gwerz Maro Ponktaleg » De la Bretagne nous irons à Copenhague avec Hans Christian Lumbye (le Johann Strauss de la Scandinavie) et son « Tramway à vapeur de Copenhague » (Railway Galop). Pour compléter les descriptions musicales, un extrait de « la Moldau » de Bedrich Smetana sera interprété. Dans les raretés de l’Orphéon il existe une oeuvre d’orchestre de salon basée sur un thème populaire très connu qui sera décliné dans le style de différents compositeurs classiques. Un charmant solo de hautbois de 1914 y fera suite. D’autres extraits de musique populaire nous emmèneront en Italie avant de terminer comme la tradition l’exige sur les incontournables chants populaires écossais avec les deux ensembles amis.
Il est indéniable que le complément des sons, entre cuivres, bois et cornemuses permet une dimension d’ensemble agréable à entendre.

 

 

Please reload

Design site et photographies: A.Hasenfratz